Contact

Sylvie Lindeperg
E mail : sylvie.lindeperg@univ-paris1.fr
Adresse :
Paris1 Panthéon-Sorbonne
Institut national d’histoire de l’art
2 rue Vivienne
75002 Paris

sl_apropos

Sylvie Lindeperg est historienne, membre de l’Institut Universitaire de France, professeure à l’université Paris1 Panthéon-Sorbonne.

Ses recherches portent sur les liens entre le cinéma, la mémoire et l’histoire, avec un tropisme particulier pour la Seconde Guerre mondiale.

Puisant son inspiration à la croisée de l’histoire et de l’histoire de l’art, dans les oeuvres de Carlo Ginzburg, Michael Baxandall ou Daniel Arasse, elle contribue à renouveler un champ disciplinaire ouvert en France par les pionniers Marc Ferro, Michèle Lagny, Pierre Sorlin.

Sylvie Lindeperg s’est intéressée précocement aux rapports entre techniques numériques et écriture de l’histoire. À l’invitation de Bernard Stiegler, elle a participé au groupe de préfiguration du dépôt légal de l’Inathèque, expérimenté le logiciel « Lignes de temps » lors d’une résidence à l’Institut de Recherche et d’Innovation du Centre Pompidou. Elle collabore parallèlement à de nombreux projets et éditions multimédias.

Dans les années 1990, elle a amorcé une conversation jamais interrompue, sous forme de livres, conférences, films, avec l’historienne Annette Wieviorka et le cinéaste Jean-Louis Comolli.

En quelques mots et quelques dates …

Après des études à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et un doctorat d’histoire soutenu dans cette même école, Sylvie Lindeperg devient Lecturer à l’Université de Southampton. En 2000, elle est élue maître de conférences à Paris3-Sorbonne nouvelle. Elle occupe depuis 2008 la chaire d’histoire du cinéma à l’université Paris1.

Elle a été professeure invitée à Middlebury College (Etats-Unis), la Freie Universität de Berlin, l’Université Masaryk de Brno (Tchéquie), l’Université des arts de Jakarta (Indonésie), l’Université Fédérale de Sao Paulo, New York University.

Sylvie Lindeperg a écrit et co-dirigé une douzaine d’ouvrages. Elle est notamment l’auteure de : Les Écrans de l’ombre (1997 et 2014) ; Clio de 5 à 7 (2000) ; Nuit et Brouillard. Un film dans l’histoire (2007) ; Univers concentrationnaire et génocide. Voir, savoir, comprendre, en collaboration avec Annette Wieviorka (2008) ; La Voie des images (2013).
Son ouvrage sur Nuit et Brouillard est traduit en plusieurs langues tout comme ses nombreux articles publiés dans une dizaine de pays.
Elle est la co-directrice scientifique d’éditions multimedias parmi lesquelles Images de guerre (INA/Nouveau monde édition).
Nuit et Brouillard. Un film dans l’histoire a inspiré le documentaire de Jean-Louis Comolli Face aux fantômes en 2008 ; il a fait l’objet d’une adaptation théâtrale de Nalini Menamkat à la Comédie de Genève (Olga, un regard, 2012).
Sylvie Lindeperg est récipiendaire du prix Jean Mitry de l’Institut Jean Vigo pour Les Écrans de l’ombre ; du Prix de la Critique cinématographique et du prix Limina (Italie) pour Nuit et Brouillard ; du prix Maurizio Grande (Italie) pour La Voie des images.
Elle dirige, à l’université Paris1, le Centre d’études et de recherches en histoire et esthétique du cinema (CERHEC)

http://hicsa.univ-paris1.fr/page.php?r=49&id=6&lang=fr.

Elle assure la direction scientifique du programme de recherche : « Les fonds d’archives audiovisuelles dans les situations post-conflits », au sein du Labex Création Arts Patrimoines.
Elle a fondé en 2003, avec Christa Blümlinger, Michèle Lagny et Sylvie Rollet, le groupe de recherche « Théâtres de la mémoire ».

http://theatresdelamemoire.blogspot.fr.

 

© photo : David Mozziconacci